• Hommage à Patrick Nebling

    En ce lundi 29 juillet, un grand homme a choisi de nous quitter à l'âge de 58 ans

    Moi je ne l'ai connu que dans ces dix dernières années.

    Il a été pour moi un éclaireur, il m'a appris le monde, être dans la découverte du monde

    Il a été aussi à l'origine de mes blogs, la photo qui découvre et non la belle photo

    C'est donc dans le reportage et sous son conseil que je me suis porté, avec le mot : découvrir

    Oui car c'est quand on ne voit plus ou mal ce qui était son cas dans sa fin de vie, que la beauté est quelque chose de particulier et de subjectif.

    Patrick c'était un voyageur, il aimait à me raconter son Bénin sous la dictature, treize ans à tenir l'un des plus beaux restaurants de la capitale. C'est ensuite le retour en France avec en final le point de chute de Montner.

    Il a commencé à faire du pigeon voyageur, puis de marque où il a obtenu de bons résultats, ensuite ce fut les lapins, mais des géants car ils sont les plus compliqués à faire avec le géant papillon. Patrick n'aimait pas la facilité, mais il arrivait toujours à bien faire, ensuite il s'est occupé de l'élevage des poules et autres cochons d'inde.

    Patrick était aussi un grand partageur, avec un grand nombre de blogs, sur sa dernière passion l'élevage. Son conseil était souvent le bon et il aimait partager ses expériences et même loin de nos frontières comme au Maroc.

    Cet infatigable travailleur, était aussi un écrivain, des textes magnifiquement ciselés qui sont dans l'un de ses blogs internet, il en avait plus de 10.

    L'année dernière un projet de faire un disque chanté était à l'étude et pour l'avoir entendu c'était un bon projet.

    Maintenant il n'est plus là , un original et un fou pour les uns, un grand homme pour les autres. Il avait du cœur, aimer aider l'autre et son regard ne seront plus là. Apprend à connaître l'autre et ne le juge pas ! La valeur des mots était primordiale, car c'est dans le dictionnaire qu'il aimait trouver le bon mot de notre si belle et riche langue française.

    Et puis si tu n'es pas dieu, tu ne crées pas, mais tu transformes, tu imagines, tu conçois … et puis la différence entre le savoir et la connaissance, on a tous la connaissance que le feu brûle, mais seul le brûlé le sait vraiment.

    C'est quand on ne voit plus, le pied cassé depuis 4 ans que l'on trouve le courage de continuer.

    Pour lui on est immortelle, il en avait la certitude, puis on revient toujours mais dans un corps de bébé.

    Alors on se reverra un jour ou l'autre comme le dit si bien la chanson.

    Merci pour ces dix ans.

    Une pensée à son fils Sylvain ainsi qu'à sa famille.

     

    patrick nebling a
    Photo facebook, ici un écureuil, mais sur une période plus récente. Qui ne se rappelle pas du pigeon blanc sur l'épaule. Il avait fait sensation en venant à la fête de l'âne catalan à Baillestavy avec lui.
    patrick nebling c
    En bonne compagnie, ceux de l'UAR Union Avicole du Roussillon.
    patrick nebling l
    Et encore il y a peu, c'était à la fête au lac du Soler avec dans ces mains un cochon d'Inde.
    patrick nebling b
    Parler de ses lapins était un grand plaisir, une grande et belle passion.
    patrick nebling o
    Dans mon hommage j'ai parlé de se connaître avant de juger, en voici une autre version, celle donné par nos amis les bêtes.
    patrick nebling m
    Et puis il a fait partie des participants de la première heure pour le Téléthon à Montner. A Montner aussi il a participé à faire découvrir lors des Salades Oubliées à une exposition magnifique soit devant chez lui où sur la dernière au Foyer Rural avec mes débuts sur mon blog voir l'exposition.
    patrick nebling e
    Une autre photo facebook avec l'un de ces pigeons qui décolle.
    patrick nebling i
    C'est dans la cage faite par le menuisier ébéniste de Montner Christian Séguié. Le but de la conception de cette cage avec un verre devant était de les prendre en photo sans voir de grille devant, une très belle idée de Patrick.
    patrick nebling k
    Les pigeons de marque, queue de paon indien. Patrick participait toujours aux expositions et il donnait toujours à donner un coup de main.
    patrick nebling j
    Et puis il m'a fait découvrir un autre monde, celui qui ne fait par voyager loin, mais c'est celui qui montre une autre vision. Voir un lâcher de 18.000 pigeons fait partie d'une expérience exceptionnelle. Voici une vidéo que j'ai prise ce jour là. Elle est signé Lemenuisiart , c'est mon pseudo internet et c'est patrick qu'il l'aura trouvé et depuis mes reportages sont signés Lemenuisiart.
    patrick nebling d
    Photo facebook avec un tête à tête amicale.
    patrick nebling f
    Voici les fameux lapins géants papillon. Et puis comme il disait, quand on a des problèmes de vue on prend des grands lapins.

    Si vous ne connaissez pas ces lapins, ils font dans les 7 kilos et les petits ici en photos sont de taille lapin nain.

    patrick nebling h
    Et puis ce chevreau qu'il avait sauvé, nourri au biberon, ici en balade dans mon atelier. Il le suivait partout le "chabicon"
    patrick nebling g
    Et puis il y avait aussi les chats, Chaminette qui est partie maintenant et puis une belle rousse du nom de Chachourite qui est toujours présente dans le quartier.
    patrick nebling n
    Et puis ces années Bénin, treize belles années de la dictature à la démocratie dans un grand restaurant, et il en a vu des hautes personnalités y venir s'y régaler.

    Il aurait bien aimé continuer la cuisine en France, mais une auberge était dans les cartons et c'est donc dans l'élevage qu'est venu son dernier défi.

    Aujourd'hui l'auberge du cellier est un restaurent réputé et il s'agit bien de cette adresse.

    Une vie bien remplie, sans pause, et sa passion de la bonne cuisine avait continué et cela ne lui posait jamais de problème et de cuisiner pour plus de cinquante personnes.

    patrick nebling q
    Il ne faudra pas oublier ce féru d'histoire de France et du Bénin.

    Sur la photo c'est l'Emblème royal des rois d'Abomey, l'emblème du roi Gbéhanzin.

    Une histoire s'arrête, mais l'histoire continue encore et toujours.

    Ton ami fidèle Christian Séguié alias Lemenuisiart.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Felinelfine
    Lundi 12 Août 2013 à 21:53
    Un très bel hommage. C'est une personne que j'aurais aimé connaître: ses passions rejoignent en partie les miennes (ou l'inverse). Je ne peux que regretter de n'avoir rien partagé avec Patrick.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :